Les superstitions

Le vendredi 13, vous êtes plus vigilant que les autres jours, ou vous le considérez comme un jour de chance ? Quand vous croisez un chat noir, vous l'évitez ? Vous avez toujours un porte bonheur sur vous ? Petit tour d'horizon des superstitions avec FDJ®

Superstition : un phénomène répandu en France, mais relativement minoritaire

Selon une étude TNS Sofres (2009), 41% des interrogés se déclarent superstitieux. Selon vous, qui, des femmes ou des hommes sont les plus superstitieux ? Ce sont les femmes. Pour terminer le portrait express du superstitieux, l'étude montre que l'on est plus superstitieux à 30 ans qu'à 60 ans ! Et sur le vendredi 13 ? Les français pensent en grande majorité que c'est un jour comme les autres (77%). Seul 1 français sur cinq pense que c'est un jour de chance… mais deux français sur cinq tentent leur chance. Et vous ? Allez-vous tenter de remporter le SUPER LOTO® du prochain vendredi 13 ?

Mais pourquoi sommes-nous superstitieux le vendredi 13 ?

Selon Dominique Desjeux, professeur d'anthropologie sociale à l'université Paris Descartes, le vendredi 13 cumule les croyances liées au Vendredi, jour charnière dans beaucoup de religions, et au chiffre 13, nombre à connotation négative. "Le vendredi 13 est ambivalent car il concentre un aspect bénéfique (jour de destin) et un aspect maléfique (pouvoir de nuir) qui le situe dans le registre des croyances magiques." Jouer un vendredi 13 serait donc une façon de conjurer le sort.

La triskaidekaphobia vous connaissez ?

C'est le nom donné par les Anglo-Saxons à cette phobie du nombre 13. Parmi toutes les superstitions, le malaise suscité par le nombre 13 est celui qui touche le plus grand nombre de pays: absence de N° 13 dans les rues, suppression du 13 pour certaines loteries, pas de 13ème rang dans de nombreux avions.

Elisabeth Belmas, professeur d'histoire moderne à l'université de Paris XIII, nous rappelle que l'origine de cette superstition est multiple : mythologies grecque ou égyptienne, symbole de la trahison du Christ (lors de la Cène, le Christ avait réuni ses 12 apôtres - Juda était le 13ème), ou chiffre qui suit le chiffre parfait "12" (12 heures de nuit et de jour, 12 mois de l'année, 12 lunes, 12 signes du zodiaque, 12 travaux d'Hercule …).

Le vendredi 13 est « LE » jour maléfique pour certains. Pour d'autres, c'est un jour de chance. Croisons les doigts pour qu'il vous porte chance. Mais, croiser les doigts, n'est-ce pas une superstition ?

FDJ® et sa démarche Jeu Responsable

Nous souhaitons promouvoir un modèle de jeu centré sur le plaisir de jouer et protégeant les mineurs. Nous nous engageons à agir avant, pendant et après la vente de nos jeux afin de vous éclairer sur notre activité et de limiter les risques d'addiction. Cela passe notamment par :

  • L'information et la mise à disposition d'outils : dans cette optique découvrez dans quelques jours notre nouvelle rubrique Jeu Responsable sur fdj.fr
  • La formation des commerçants qui proposent nos jeux
  • L'implication d'experts externes à FDJ® lors de la conception de nos jeux, l'accompagnement de nos grands gagnants…

Nous participons également au côté du secteur de la santé et du social à la prévention des comportements de jeu excessifs. Ainsi, depuis plusieurs années, nous nous sommes rapprochés de nombreux partenaires, afin de les aider, tant sur des travaux de recherche médicale et universitaire sur le jeu d'argent, que sur des actions de prévention du jeu excessif.

En savoir plus