Pour un jeu récréatif, FDJ met à votre disposition des conseils et outils

Je joue avant tout pour le plaisir, pour m'amuser

C'est la première bonne pratique et la plus importante de toutes.
Le jeu est et doit rester un moment de plaisir. Si je me sens stressé et irritable quand je joue, c'est qu'il est temps de s'arrêter.

Je joue selon mes moyens, sans emprunter de l’argent

Emprunter de l’argent, c’est se constituer des dettes auprès de proches sans avoir la garantie de pouvoir les rembourser. Pour éviter toute déconvenue, je n’emprunte pas pour jouer, même des petites sommes.

J’invite les mineurs à jouer à d’autres formes de jeux pour les protéger

Les mineurs sont plus susceptibles de devenir dépendants aux jeux d’argent : 11 % des joueurs interrogés* entre 15 et 17 ans ont un problème de jeu, ils sont 4,8 % chez les adultes. Il est de la responsabilité de chacun de ne pas initier les mineurs à cette forme de divertissement.
*Source : étude ODJ/INPES 2014


Je reste lucide sur l’influence de certaines de mes superstitions et /ou idées reçus.

Le hasard ne se contrôle pas et ne se maîtrise pas. Quelles que soient nos croyances, nos superstitions, le hasard reste le maître du jeu. Même avec une solide expertise dans le sport, le résultat d’un match n’est, par exemple, jamais garanti.

Je me fixe un budget avant de jouer

Savoir se fixer des limites quand on joue permet de ne pas jouer au-dessus de ses moyens. Alors avant de jouer, je me fixe un budget correspondant à ce que je peux me permettre de perdre.

Je reste vigilant sur ma pratique et veille à ne pas jouer pour me refaire.

Jouer aux jeux d’argent pour se refaire peut vous apporter plus de problèmes que de solutions. Lorsque je joue aux jeux d’argent et de hasard, je dois admettre que je peux perdre l’argent misé.

Je fais des pauses quand je joue.

Pour ne pas faire du jeu d’argent un réflexe que je répète sans fin, il est important de me fixer des limites de temps et de faire des pauses régulières..

Je suis toujours réaliste quand je parle de mes pratiques de jeu.

Être réaliste envers mes proches sur ma relation aux jeux d’argent et de hasard, c’est l’être aussi avec moi-même. Mentir ou se cacher de ses proches pour jouer est un signal d’alarme que je ne dois pas prendre à la légère.

Tous égaux face au hasard...mais pas toujours face au jeu

Nous souhaitons promouvoir un modèle de jeu centré sur le plaisir de jouer et en protégeant les mineurs. Nous participons également, aux côtés du secteur associatif et médical, à la prévention des comportements de jeu excessif.